Antoine  Bial

[obsessions textuelles]

⥣⥣ RETOUR à la page d’ACCUEILBienvenue.html
 

le cirque du soleil

Liquidation


Soleil couchant dénaturé

coupé-collé d'un seul déclic

mis dans la boîte numérique


Soleil couchant prêt-à-poser

en fond d’écran cristaux liquides

pour éclairer

les murs de ce bureau fermé

mac ou window

fenêtre ouverte sur le vide


...


Laissée pour compte à l'horizon

la nuit se fait une raison

on vend

l’univers au plus offrant


Il faut faire place nette

profitez de l'occasion

on liquide

les derniers rayons.


Antoine Bial

choses vues
ou presque

de bouche à oreille


de bouche à oreille

goutte à goutte

versez-y

quelques mots de poésie

deux pour le jour trois pour la nuit


quelques gouttes en passant

quelques mots

qu'on écoute, qu'on attend

pour la pluie et le beau temps


et puis

laissez faire le jour

laissez faire la nuit


regardez maintenant

de chaque saison de la vie

la poésie

fait le printemps.


Antoine Bial

Cantonnier


Il s'écarte des sentiers battus,

il entretient avec les ornières, les talus,

des relations particulières.


Dans son petit jardin secret,

le cantonnier

cultive des pensées

buissonnières.


Modeste,

il traverse la vie

sur les chemins de poésie

tandis que vous le cantonnez

à son rôle ;

et vous passez votre chemin

de mépris

sans un regard, une parole

ou un geste,

à vos certitudes réduits :

"cantonnier, on y reste."


Antoine Bial

Tentative avortée pour changer l'horizon
(photo AB - lieucommun)

L'arbre en jeu*


L'enjeu

risquer le vert contre le bleu

jeter ses bras vers l'essentiel

gagner son ombre

à la lumière du soleil


L'enjeu

jouer le vert avec le bleu

atteindre enfin à l'essentiel

s'abandonner

à la lumière du soleil


L'enjeu

aimer le vert aimer le bleu

tout sacrifier à l'essentiel

brûler ses jours

à la lumière du soleil


L'enjeu

perdre le vert perdre le bleu

et renoncer à l'essentiel

se détacher

de la lumière du soleil


Antoine Bial

tout ça n'est qu'un jeu, puisque
la vie est trop courte pour être prise au sérieux" (George Bernard Shaw)


Antoine Bial - janvier 2011


Chanson pour changer l'horizon*


aux choses qu'on ne voit pas, ou presque


Sur le pont de l'A20

on voit passer le train

entre ciel et bidons


Ils ont tiré un trait

de béton et d’acier

la ligne d’horizon


Sous le pont de l'A20

le printemps a repeint

en couleur nos bidons


Le soleil est monté

sur les tôles rouillées

avec tous ses rayons


Il nous fait miroiter

un éternel été

une belle saison


Un jour il faudra bien

sous le pont de l'A20

se faire une raison


Nous tirerons un trait                                     

sur nos vies enfermées

entre ciel et bidons


Et nous prendrons le train

sur le pont de l'A20

pour changer l'horizon.


Antoine Bial

chorégraphie verticale


flocon de neige


étoile

blanche


sous

la

lune

aveugle


pour qui

danses-tu

ta

courte

vie ?


étoile

au cœur

fragile


dans la nuit

de cristal


pour qui

vas-tu

te noyer ?


Antoine Bial - décembre 2010

Arts plastiques :
Les cristaux de neige ont tous une structure hexagonale, différente d'un cristal à l'autre. On peut par pliage (en quatre sur l'image), avec une ou plusieurs productions par élève, afficher une "galerie de neige", après découpage du papier blanc.

⥣⥣
retour au sommaire
des textes Bial
Antoine_Bial.html