Antoine  Bial

[obsessions textuelles]

⥣⥣ RETOUR à la page d’ACCUEILBienvenue.html
 

4. Souris !

Dans son trou
la souris se cache,
le chat n'y passe
que les moustaches

ça* la chatouille

ris, souris !
c'est toujours ça
de pris.

Antoine Bial

* variante possible : «chat» la chatouille (Merci à Gabrielle pour le calligramme)

1. anibeaux animoches
(ou animoches, anibeaux)


Le concours de beauté approche.

On s'agite chez les petites bêtes,

anibeaux, animoches s'apprêtent.


Si le millépatant est encore en chaussettes,

L'escarbeau astique sa coquille,

la fourmignonne se maquille, se pomponne,

le ver-séduisant met ses Ray-Bans

et la coccibelle repeint ses ailes …


Qu'est-ce qu'on apprend ?

Le millépatant est maintenant

dans le cirage ?

Dommage,

le défilé commencera sans lui. ...


Très vite sont éliminés

La moche tsé-tsé et ses yeux cernés,

l'affrelon, qui a piqué un fard,

le poubeau, à cause de sa poubelle,

et bien sûr la punase (on l'a sentie venir !) ...


Le millépatant, épuisé,

fait son entrée en grandes pompes.

Trop tard,

la Coccibelle a raflé tous les points !

Antoine Bial
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. Puce bientôt d’autres textes dans la catégorie le bestiaire de bial
    La plupart sont déjà ici sur le blog
    lieucommun.canalblog.com mais faut pas avoir peur de fouiller ...

2. La girafe au très long cou


La tête dans les nuages,

la girafe au très long cou

fait aux oiseaux de passage

les yeux doux.


C'est au cent millième étage

qu'elle leur donne rendez-vous,

quand de leur très long voyage

ils reviennent parmi nous.


Les yeux pleins de paysages

(ils ne dorment pas beaucoup),

ces voyageurs sans bagages

ont le regard un peu fou.


Pour qu'ils redeviennent sages,

la girafe au très long cou,


avec tous ses coloriages,

leur dessine des yeux doux.


Sur la porte des nuages

on peut lire (approchez-vous) :


« ATELIER DE MAQUILLAGE
POUR LES OISEAUX DE PASSAGE
VEUILLEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS»

Antoine Bial

les bêtes à bial

6. L'araignée du soir


Dans son hamac de toile,

d'argent et d'or,

à la belle étoile

l'araignée s'endort.


Comme sur la mer

le voilier qui danse,

elle se balance

dans un courant d'air.


L'araignée du soir

rêve de voyages,

loin de son grillage,

en pays d'espoir ...


Le temps d'une nuit,

petite acrobate,

l'araignée oublie

son fil à la patte.


Antoine Bial

5. Scène de ménage


Cent fois sa toile balayée,

Cent une fois recommencée.


Arrêtez ce ménage !

dit la vieille araignée,

à mon âge

on n'a plus peur du loup !


Et puis rien ne me touche,

je ne suis pas fâchée.


Si je prends la mouche

C’est qu’il faut bien manger.


Antoine Bial

7. Le lion discret


Le spectacle terminé, le lion du cirque traverse la rue en courant.

Il entre au restaurant, dépose sa crinière au vestiaire et s'assoit à une table.

Ni vu ni connu...

Il demande, la voix douce et l'air aimable :

"Apportez-moi une salade niçoise, sans les anchois."


Mais voilà, c'est maladroit et ça manque de tenue :

on ne mange pas le serveur avec les doigts

quand on veut passer inaperçu.


Antoine Bial

  1. 9.    Mouton noir

  2. 10.  Le ver de terre amoureux d’une étoile

  3. 11.  le métier de Souris blanche

  4. 12.  Chat de soleil

  5. 13.  la reine des fourmis

  6. 14.  résultat des courses

8. la coccinelle à sept points

                      Plus rapide que le vent,

                            plus rapide que la pie

                              en costume noir et blanc

                                qui sautille dans l'herbe en sifflotant,

                                   la coccinelle, elle

                                      ne perd pas son temps ;


                                         de feuille en fleur,

                                            à cent à l'heure ...


                                              Plus rapide que le vent,

                                                plus rapide que la pie

                                                  en uniforme noir et blanc

                                                   qui l'attend au tournant :


" Je vous arrête, princesse

    excès de vitesse !

votre permis !

(La coccinelle replie ses ailes
en rougissant)
...


Permis à points ? C'est du joli !

Je retiens un, il reste six.

Apprenez

à compter avec la police ! "

                                      Antoine Bial

9. Mouton noir

     à tous les moutons noirs, de toutes les couleurs ...


Mouton noir a de la peine,

on lui a volé son manteau de laine

pendant qu’il était endormi.


Les autres moutons du troupeau,

les brebis,

même les agneaux,

se moquent de lui :


Un manteau noir ? mon pauvre ami,

aussi vrai que la Terre est ronde,

si tu portais un manteau blanc

tu attendrais tranquillement

qu’on te tonde,

comme nous,

comme tout le monde !


Mouton noir, tremblant de froid,

porte plainte au commissariat.

C’est un zèbre qui le reçoit

et qui le gronde :


Un manteau noir ? Mon pauvre ami,

Aussi vrai que la Terre est ronde,

Tout ça n'arriverait pas

si vous dormiez en pyjama,

comme moi,

comme tout le monde !


Antoine Bial

(Photo lieucommun fin octobre 2014)

<< Certaines personnes
y voient un mouton noir ...

Le regard que nous portons sur l’autre lui donne sa couleur.

10. Le secret de Poule aux œufs gris


Poule aux œufs gris

vient chaque nuit

dans mon jardin.

Je trouve un œuf,

un oeuf tout frais,

un œuf tout neuf

chaque matin.

Mais aujourd’hui,

Poule aux œufs gris

n’est pas venue ;

pas d’œuf tout frais,

pas d’œuf tout neuf,

je suis déçu.


Je l’ai cherchée,

je l’ai trouvée :

Poule aux œufs gris

a fait son nid

dedans la haie,

la haie de buis.


Et dans ce nid,

plume et duvet,

Poule aux oeufs gris

cache un trésor ;

une petite boule d'or,

c’est son premier

petit poussin.


Poule aux œufs gris,

Poule aux oeufs d'or

a son jardin,

jardin secret,

dans mon jardin.


Antoine Bial

  1. 11.Le ver de terre

amoureux d’une étoile


Le ver de terre

n’a pas du tout

les pieds sur terre :

il n’a pas de pieds du tout.


Rêveur, poète,

il dessine sur la nuit,

sans queue ni tête,

des chemins de poésie.


Passe une étoile filante,

il en tombe amoureux :

le ver de terre n’est pas sérieux.


L’étoile est tombée dans l’herbe,

fragile petite lueur,

le ver de terre

la protège dans son cœur.


Dans la nuit plus de mystère,

maintenant,

file, file, ver de terre,

file, file, ver luisant,

file, file, sans retour,


avec une étoile filante,

avec une étoile charmante,


file le parfait amour.


Antoine Bial

(Photo lieucommun - création du visuel : Marion Goussé - JSE2, dont le site est ici :

http://jourssemisentre2.canalblog.com)

12. le métier de Souris blanche


C’est la saison des dents de lait dans son quartier.

Souris blanche visite les maisons endormies.

Vite, vite,

elle saisit sous l’oreiller

les petites dents cachées.


Elle en fera un collier blanc, un joli collier brillant.


Vite vite,

à la gare maintenant.

Tous les jours, sauf le dimanche,

Souris blanche travaille dans un laboratoire, à Paris.


On la paye un caramel ou une pièce dorée.


Les bonbons, elle estime

que ça abîme les dents de lait,

elle préfère les manger.


- "Mais la jolie pièce qui brille,

tu la gardes bien pour nous ?


- Petit garçon, petite fille,

c’est pour nourrir ma famille,

mes cinquante petits choux !


- Et le dimanche, Souris blanche ?


- Je me repose, les enfants :

lundi, je reprends le collier.


Souris blanche, c’est un métier".


Antoine Bial

13. Chat de soleil


On dit : la nuit, les chats sont gris …

N’importe quoi !

Je sais pas vous, le mien est roux, et je le vois :

il joue dans un rayon de Lune, sur le toit.


On dit aussi : chat de gouttière …

N’importe quoi !

Je sais pas vous, le mien préfère

la lumière et le ciel bleu ;

il ne sort jamais quand il pleut.


Mais quand j’ai le cœur à la pluie, le cœur tout gris,

c’est lui qui se moque de moi :

«Le cœur tout gris ... N’importe quoi !

Moi je le vois tout en couleurs.»


Je sais que pour vous c’est pareil,

vous l’appelez Petit-bonheur ou Arc-en-ciel,

moi je l’appelle : Chat-de-soleil.


Antoine Bial

14. la reine des fourmis


La reine des fourmis n' a pas de roi, ni de couronne,

elle pond, pond, pond, toute sa vie.


La reine des fourmis n'a pas d'amis,

elle ne compte pour personne,

elle pond, pond, pond, ça lui suffit.


Et tous les œufs font des fourmis ...

Ça fait combien à votre avis, maman fourmi ?


Elle n'en sait rien, mais elle y tient, à ses petits.

elle pond, pond, pond, et puis voilà.


Quand on aime on ne compte pas,

on ne compte pas ...


Antoine Bial

voir aussi

insectes au miroir (en préparation)insectes_au_miroir.html

(Photo lieucommun - création de la fourmi :ateliers d’art plastique en école maternelle proposés par l’association JSE2, dont le site est ici :

http://jourssemisentre2.canalblog.com)

15. résultat des courses *


Lune des bois
Soleil d'hiver

Ligne de chance


Étoile d'or

Marge d'erreur

Noir de fumée


Peine de coeur

Sable du temps

Chemin d'absence


Fée du désert

Neige d'avril

Belle de mai


* c’était plutôt mal parti mais finalement ça finit bien


Antoine Bial

"Neige d'avril"

photo lieucommun
(A B)

Un mur à Séville (Espagne), en septembre 2008 : décrépitude naturelle 
(photo lieucommun sans retouche)

3. Portrait dégoûtant


Il avait mauvaise mine

une langue de vipère

un nez de fouine

des oreilles de cocker

des dents de loup

des yeux de mouche

mais surtout

une bouche d'égout.

C'est pourquoi

il ne se sentait pas bien du tout.


Antoine Bial


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. Puce bientôt d’autres textes dans la catégorie le bestiaire de bial
    La plupart sont déjà ici sur le blog
    lieucommun.canalblog.com mais faut pas avoir peur de fouiller ...

  1. 1.  anibeaux animoches

  2. 2.  la girafe au très long cou

  3. 3.  portrait dégoûtant

  4. 4.  souris !

  5. 5.  scène de ménage

  6. 6.  l’araignée du soir

  7. 7.  le lion discret

  8. 8. la coccinelle à sept points

Pourquoi n'auraient-elles pas leur jardin secret, les poules ?

Gardons le mystère, ne tuons pas la poule aux oeufs gris.

(Photo lieucommun - création de la poule : JSE2 )

⥣⥣
retour au sommaire
des textes de Bial
Antoine_Bial.html
⥣⥣
retour au sommaire
des textes de Bial
Antoine_Bial.html